J’ai testé 4 sites de rencontre pour vous : les bonnes et mauvaises surprises

Quand on est célibataire, on a parfois besoin de tendresse, et on recherche souvent LA personne qui nous donnera l’amour que l’on attend.

choisir-un-site-de-rencontres

Voilà maintenant 1 mois, que je me suis lancé le pari fou de m’immerger dans le monde de la drague 2.0 dans le but de faire connaissance avec cet outil qui paraît essentiel à mes copines célibataires.

Fraîchement séparée et aimant les échanges de la vie réelle, je n’avais que peu d’espoir de trouver l’amour sur un site de rencontre, mais je me suis laisser embarquer dans cette aventure dans l’idée de faire des rencontres tout d’abord amicale qui allaient me permettre de sortir plus et ainsi reprendre confiance en moi et qui sait, au hasard peut-être trouver LE mec qui me ferai changer d’avis.

Et puis, il faut bien l’avouer, le côté fun de cette aventure m’attirait assez pour franchir le pas.

Mais quand ressort-il vraiment ?
Comment ais-je vécu ces échanges ?
Quels sites ais-je utilisé ?

Je vous explique tout.

Commençons par les sites

Je me suis inscrite sur plusieurs sites, afin de pourvoir comparer les différentes méthodes proposées.
En effet, chaque site à un fonctionnement différent, il est préférable d’en tester plusieurs afin de choisir ce qui nous correspond le mieux.

Pour ma part, j’ai testé les sites ci-dessous, je vous donne mon avis :

Meetic

Meetic à fait le choix de proposer plusieurs techniques de rencontres, le flash sur photos, la fiche classique et même un chat.

site de rencontre

Attention, il s’agit peut-être d’un des plus gros sites mais je trouve que l’on s’y perd un peu.

En plus le gros inconvénient c’est que meetic est payant, pour les hommes et les femmes. La seule façon pour une femme de lire les emails d’un homme, c’est que celui-ci est payé la formule haut de gamme.
Plein de mec qui ont l’air géniaux et aucun moyen de communiqué gratuitement. J’ai trouvé ça nul !

Adopte un mec

logo-adopte-un-mec

J’aime le concept du mec dans mon panier ou tombé du camion.
Seuls les mecs que j’accepte peuvent me contacter. Ça évite les mails intempestifs.

J’aime les fiches détaillées quand elles sont complétées et sans langage texto (^^lol j’compren pa pk pkoi tu kiff pa ?).

Tinder

tinder

Exclusivement en système de flash. On zappe ou valide sur photo en quelques secondes. Une petite phrase de description peut-être proposée, mais pas obligatoire.

Si le flash est partagé des deux côtés, les échanges par tchat sont autorisés.
Des centaines de mecs défilent chaque jour.
C’est à la fois agréable pour les yeux et très glauque.

Trouve ton petit Lutrouve ton petit lu

Petit site local, bien plus humain que tous les autres. Des fiches de description bien détaillées avec des questions un brin décalées.
Le site, en partenariat avec la ville, fais payer un abonnement aux mecs mais leur offre deux consommations dans le bar de leur choix.
Les hommes ne peuvent nous contacter qui si j’ai validé la demande.
Je reproche quand même le peu d’inscrits actifs sur ce site. On tourne vite en rond.

Les bonnes surprises

  • Il faut bien avouer que les compliments et le succès que l’on reçoit met du baume au cœur.
  • En peut de temps il est facile de discuter avec des hommes a qui l’on plaît, et qui nous plaisent puisque nous les avons choisi.

    site-de-rencontres

Cependant les bonnes surprises ne viennent pas forcément en ligne, mais en vrai.

  • J’ai rencontré des garçons charmants, pleins d’humour, des mecs que je n’aurai jamais eu l’occasion de rencontré sans cette méthode, avec qui j’ai passé des bons moments.
    En tête à tête ou avec des amis.
  • J’aime l’idée de rencontré une personne que l’on ne connaît pas, dans un endroit que l’on ne connaît pas forcement non plus. Parfois la spontanéité de certaines personnes nous conduit dans des endroits insolites, concert de rock dans une cave, one-man show d’un artiste de la région, et j’en passe. Des moments que je n’aurais jamais connus en restant les fesses dans mon canapé.

Les mauvaises surprises

  • Beaucoup de faux compte qui camouflent des gros pervers, souvent en couple, voulant assouvir des délires un peu spéciaux avec de parfaites inconnues.
  • Beaucoup de mecs cherchant « l’amour » mais préférant tester la marchandise en photos ou en réel avant de voir si des affinités, des vraies, sont possible.
  • Le côté triste de ces échanges éphémères et irréel.
  • Ce sentiment d’être une chaussette que l’on peut également flashé ou zappé seulement sur son physique.
  • La déception du manque de feeling sur place avec le mec qui nous fait rire depuis des semaines en ligne.

    faire des rencontres

  • Ces sites sont largement chronophage, c’est incroyable comme on peut rester des heures devant des photos de mecs.

Le bilan que j’en fais :

J’ai l’impression que plus on a le choix et moins on ne trouve le bon.
Privé des signaux non verbaux, des regards, du toucher, du feeling, on se retrouve à la fois assailli et très seule devant son écran.
Je trouve que cette approche doit rester un complément mais pas un but en soi.
Les meilleurs rencontres que j’ai pu faire ce mois-ci ont été en direct, dans un bar, chez des amis.
Une blague, un sourire et la discussion est lancée.

J’ai apprécié de retrouvé une part de confiance en moi.

Voir que je pouvais plaire de nouveau et que mon fils n’est pas un obstacle.
J’aime les sorties que j’ai pu faire, aussi grâce à ça, avec ma copilote Marilyn, pour aller rencontrer des mecs avec qui ont avait tchatté. Et parfois passer des bonnes soirées avec les uns ou à tenter de fuir les autres par tous les moyens en rigolant comme des patates.

Cependant, c’est bel et bien seule et célibataire que je finis cette investigation.

Peut-être pas encore prête à refaire confiance, ou peut-être pas encore tombée sur celui qui me fera chavirer.
Je ne regrette absolument pas d’avoir pu avancer un peu plus dans ma reconstruction et les moments de joies supplémentaires que cette expérience m’a apportées.

Pour certains le bilan est encore plus triste.

rencontresDans ce monde virtuel où on peut te zapper en un mouvement de doigts, les rôles gagnants/perdants restent inchangés.
Avouons-le, il est bien rare d’aller draguer un petit chauve bedonnant.
Du coup, c’est une vitrine de plus sur des garçons et des filles qui ne veulent pas de nous.

Les sites de rencontres paraissent être la bonne solution pour les personnes en quête d’aventures.
Bien que là encore, la vraie n’est pas un obstacle.
Je garderai, ma part, cette solution pour rencontrer plus de célibataires et ainsi élargir mon cercle de connaissances.

Trouver l’amour sur ces sites, me paraît aujourd’hui aussi difficile que de le trouver ailleurs.

Vous avez-trouver l’amour sur internet ?
Faîtes-moi rêver en me racontant votre histoire.