Mères célibataires et libido : Les dessous de notre vie sexuelle

Je vous fais part aujourd’hui de mon humeur du jour, après avoir découvert, que chez moi, comme chez d’autres, le sexe n’était plus tabou et que même, pour une maman solo c’est devenu à la fois drôle et dur de pouvoir trouver le moment et la personne pour consommer.

Et là, l’expression « c’est ceux qui en parlent le plus qui en mangent le moins » prend clairement tout son sens !

maman-solo-sexQuand on est une maman solo, on a tendance à imaginer qu’on finira none.
En effet, quand on souhaite rencontrer quelqu’un, pour une nuit (ou pour la vie, allez savoir), trouver une soirée de libre pour un tête à tête c’est mission impossible.
Surtout quand on a une garde principale.

Mais il ne faut pas perdre espoir pour autant.

Nous ne sommes pas obligées d’avoir une vie sexuelle aux abonnés absents

Quand on nous voit en mode belle gosse dans une soirée un samedi soir, on ne peut pas vraiment imaginer l’envers du décor, le travail de préparation qu’il y a derrière cette façade de la nana décontractée, pas « forcement intéressée » (le leurre !!!!).

  • Devoir s’épiler les jambes devant son gosse, qui ne nous lâche pas une seconde, alors que 5 min avant il jouait tranquillement dans sa chambre.collants-en-poils
  • Préparer une petite trousse du « nécessaire vital *» en cas de rencontre, toujours dans notre sac, au cas où.
  • L’organisation des semaines à l’avance pour trouver une copine dispo pour garder Loulou, lui emmener à 18h pour avoir le temps de prendre une douche sans avoir de môme à la porte qui crie « Mamannnn », et finir en retard de 15 min parce qu’on avait plus de boulot qu’on ne le pensait sur le maquillage, « léger mais chic » !

Il faut être prête, et à l’affût de chaque occasion.

Il faut dire que les occasions ne se bousculent pas non plus au portillon.
Une semaine non-stop toutes les 6 semaines pendant les vacances scolaires et deux malheureux week-end dans le mois. Plus une soirée de temps à autre pour les plus chanceuses d’entre nous.
Ça ne laisse pas beaucoup de champs d’action aux coquinettes qui sommeillent en nous.

Toujours épilée, des jolies sous-vêtements, bref, toujours prête.

maman-solo-sexeVous allez me dire que vous n’avez pas envie de vous taper le premier venu croisé dans la rue.
Mais ce n’est pas l’idée (ou pas obligatoirement 😉 ).
C’est juste que vous devez vous mettre en condition : Je suis une bombe et j’ai le droit à l’amour aussi (et au sexe, oh oui !)
Ainsi préparée dans vos têtes et votre corps, vous envoyez un signal aux mâles comme quoi VOUS êtes la fille qu’ils leurs faut, que vous êtes prête à une relation.

Dédramatisons, nous n’avons plus 20 ans

Si vous n’avez pas envie de vous mettre de nouveau en couple, profitez de la vie.
Vous êtes jeune, et vous méritez le bonheur aussi.
Le bonheur peut simplement être une soirée en charmante compagnie, et/ou une bonne partie de jambe en l’air à suivre.

Ne vous sentez pas coupable d’être un être humain rempli de besoin et de pulsion.

Désormais, nous sommes des mecs comme les autres.

mere-celibataire-et-sexeAlors les filles !, on se fait belle, on prend confiance en soi (si besoin un petit verre avant de partir histoire de se donner du courage) et on affiche son plus grand sourire.

Ce soir c’est sûr, on va pécho !
*nécessaire vital : Brosse à dent et dentifrice, lingette intime, culotte propre et préservatifs !