Les vacances scolaires : La schizophrénie des mamans solos

Voilà nous sommes déjà rendu au moment de la rentrée.
C’est le moment de faire le bilan de ces deux semaines de vacances d’automne.

Une semaine avec maman, une semaine avec papa, Loulou lui a bien profité.
vacances-automneIl a pu tester des activités manuelles, inviter des copains, délirer, se déguiser, se balader à la plage, en vélo et passer du temps avec Papy et Mamie.

Bref, pour Loulou des vacances drôles, reposantes, remplies de câlins et de moment de bonheur.

Mais pour nous les Supers Mamans solos?

A quoi ressemble les vacances scolaires de notre côté ?

La folie douce

Les vacances, quand Loulou est à la maison, c’est une période où les sentiments à l’intérieur de ma tête changent parfois en quelques secondes.

  • Tellement heureuse lors d’un câlin de mon petit homme,
    Puis tellement en colère en découvrant que j’ai eu un câlin pour camoufler une bêtise dans la cuisine.
  • La joie de partager des moments privilégiés en créant des décorations d’Halloween,
    Et l’envie d’avoir une petite heure rien que pour moi.
  • L’impatience qu’il finisse sa sieste pour aller découvrir un nouveau coin de forêt,
    Et l’impatience toujours qu’il aille vite se coucher le soir pour que je puisse enfin aller me poser.
  • La sérénité d’être l’un contre l’autre dans le canapé devant un film,
    Et l’angoisse de ne pas réussir à tout faire dans la journée si Loulou continue de me solliciter.

maman-solo-folie-des-vacances

Et bien sûr, malgré le fait que je kiffe trop ces moments de complicité mère/fils, j’attends avec impatience ma semaine de maman solo, en solo !

Mais là encore j’ai l’impression d’être plusieurs dans ma tête.

  • Je profite du calme dans la maison en me disant parfois que c’est trop calme.
  • Je profite de ma disponibilité pour sortir (et boire) et je n’arrête pas de parler de Loulou.
  • Je suis capable de rester deux minutes à regarder sa chambre vide le regard triste, puis de filer en boîte de nuit en mode « bombe » avec les copines.

Et le pire du pire

C’est quand fait j’adore avoir toute ses différentes facettes dans une même journée (heure même parfois).

J’adore être une maman, et j’adore aussi avoir le temps d’être une vraie femme.

Une chose est sûre : les vacances ce n’est JAMAIS reposant pour les SMS!

Ça vous arrive à vous aussi ?
Comment avez-vous vécu vos deux semaines de vacances ?