Les mecs, c’est tout pourri ! (et pourtant j’en veux un)

C’est fou ça,
On passe notre temps libre à parler des mecs que l’on a en ligne de mire, ou ceux qui tournent autour de nous.
Ils semblent essentiels à nos vies.

Pourtant, ils nous rendent dingues, voir même ils nous insupportent.

Comment expliquez ça ?

je veux un mec

Il faut dire qu’ils nous en ont fait baver.

Nos expériences passés avec les hommes ont laissé des traces. Des balafres même.
Alors même si une infime partie de nous veut encore croire au prince charmant, notre rancoeur et nos peurs nous ont blindés avec une armure moyen-ageuse aussi lourde que désagréable à porter.

Pratique: ça sert aussi de ceinture de chasteté !

Parce qu’ils savent nous parler

Ce soir, c’est décidé, je ne craquerai pas. De toute manière, je ne suis pas venu pour draguer.
Mais voilà : Un regard tendre ou fougueux, une phrase bien faîte, un humour dévastateur, pif paf pouf emballé, c’est pesé !
Mais merde, comment ils font ça ?

Ils nous font croire qu’ils sont différents

« Moi, je n’aime pas les plans culs. Je cherche l’amour ! Mais je ne trouve pas de filles sérieuses.»
Oh qu’il est chou.
Mais regarde Darling, je suis là, moi.
Et finalement, au bout de quelque temps, on se rend compte qu’il n’est pas tout à fait celui qu’il dit.
Oublié le gentleman romantique, place au poivrot trash qui nous mets la main au sein devant nos amis !

je détéste les mecsIls nous prennent pour des prostitués (gratuites)

Bien sûr, comme eux nous aimons le sexe, et nous avons parfois envie de nous amuser.
Mais nous ne sommes pas des kleenex.
Je te prends, je te laisse trainer. Je te retrouve par hasard, je te réutilise et te jettes à la poubelle !
Arrêtez de nous utiliser.
Le sexe sans engagement ça se décide à deux !

Mais alors pourquoi on en redemande ?

C’est vrai ça, qu’est-ce qui nous pousse à retourner vers les mecs alors qui nous rendent triste, malheureuse, énervée et jalouse ?

Et bien parce qu’on vit dans les rêves et les souvenirs.

Comme pour un accouchement c’est les meilleurs moments qui restent en mémoire.
On se souvient de leurs mots tendres, leurs caresses, leurs façons de nous rendre importante, leurs petits cadeaux, leurs textos enflammés, les douces nuits d’amour, les folies furieuses, les projets réalisés, …
Et comme partout autour de nous, l’amour est omni présent, on croit.
On croit qu’un jour ça sera nous.

je crois en l'amour

Et vous savez quoi ?
J’ai encore envie d’y croire.
Mieux, j’ai envie de le vivre.

Et vous ?
Vous y croyez encore ?