Le diable au corps, la lune, les vers, toujours une bonne explication pour ne pas dire qu’ils sont affreux

Aujourd’hui, je voulais partager avec vous un petit billet d’humeur.

En effet, après une semaine désastreuse où j’ai passé mon temps à crier, je discute avec des mamans à l’école.
Je raconte comment cette semaine, Loulou a été horrible.

Il n’est pas du genre à faire des bêtises ou à être colérique,

maman debordeenon, moi j’ai le modèle de petit garçon que je qualifierais de «pénible ».

Celui qui parle sans arrêt, qui me coupe la parole quand on reçoit du monde, qui veut jouer avec moi au moment même ou je suis aux toilettes, qui a un truc terriblement important à me dire quand je suis au téléphone où qui est dans la lune pendant toute l’heure qui sépare le réveil du moment d’aller à l’école.

Et je découvre avec horreur et stupéfaction que les autres enfants, eux, ne sont pas pénible. Non, Non.
Les autres enfants sont légèrement moins gentils, mais ce n’est pas leurs habitudes.

C’est sans doutes les vers, ou la lune, ou Noël qui arrive, ou bien parce qu’ils sont fatigués de leurs week-end.

Ah c’est donc ça !

Ça serai donc à cause de ça que nos enfants sont parfois désagréables.
Moi qui pensais que mon fils était juste affreux cette semaine, me voilà rassurer.

Mais attendez,
Il n’a jamais eu de vers, la lune est passée, Noël est dans un mois et nous sommes samedi !!!!

Du coup c’est quoi l’excuse ?

Bon ok, j’avoue.
Je suis totalement consciente que Loulou est un enfant, et que comme tous les enfants, il est parfois génial et parfois pénible.
Je ne lui trouve pas d’excuses, et ne lui en tient pas rigueur non plus (heureusement que je ne tiens pas les comptes sinon ça ferai des années que je ne l’aimerai plus), j’accepte et j’assume de dire aux autres à quel point, cette semaine il m’a fait perdre patience.

boire un café entre copineLibre à vous chères autres mamans de trouver des excuses.

Mais le plus simple, croyez-moi, c’est de pouvoir se plaindre de ses enfants, entre copines.

Parce que OUI, tous les enfants on « des périodes de vers, de lune, de Noël, de week-end fatiguant » ou juste ce jour là ils sont chiants.

Alors rejoignez-moi, j’ai toujours des bières au frigo, des cappuccinos au caramel dans ma Dolce Gusto, et pleins d’anecdotes sur les « moins bien » de mon fils !

Et vous ?
Votre enfant est pénible parfois ?