Comment la Rumba manque à ma vie sentimentale

Un petit billet d’humeur sur le thème de l’amour.
Ou plutôt de l’absence d’amour.

C’est en tombant sur un vieux film diffusé en plein milieu d’après-midi que j’ai compris.
Merci à Loulou d’avoir laissé la télé allumée. Pour une fois ça sert.

Désormais, je sais pourquoi jusqu’à maintenant je n’ai trouvé personne à mon goût.

Je sais ce que j’attends.
Rien à voir avec un critère physique, ou un état d’esprit, non, non, ce n’est pas de ça dont j’ai besoin.

SEDUCTION

Moi, je veux danser la Rumba.

Le saviez-vous ? Autant le Tango est la danse de la passion, autant la Rumba est celle de la séduction.
Appelée aussi « danse de l’amour » elle représente ce jeu du chat et de la souris entre l’homme et la femme en faisant vibrer nos sens.

C’est sensuel, excitant et en même temps un peu effrayant.
La femme tantôt aguiche, tantôt s’enfuit, et l’homme contrôle, tout en tentant de la séduire.

Les percussions de la musique nous offrent un rythme qui démarre doucement pour s’accélérer.
Ce qui n’est pas sans nous rappeler à nos propres battements de cœur qui s’emballent.

Tout est sensuel je vous dis.

Et c’est là que j’en arrive à moi.

J’ai envie de tomber amoureuse.

Mais malgré les rencontres que j’ai pu faire grâce (ou à cause) du net, je n’ai jamais ressenti de magie.
J’ai cru être devenue difficile (peut-être aussi d’ailleurs) mais aujourd’hui j’ai compris.

Moi je veux danser la Rumba.

Je veux de la séduction, du désir, du jeu, …

Je ne veux pas d’une rencontre basée essentiellement sur une photo et quelques textos.

Je veux être le chat, ou peut-être la souris.
Je veux des battements de cœur qui s’affolent, et des regards soutenus.
Je veux jouer à ce jeu puis attendre avec impatience un message le soir en rentrant.

Ça y est. Je suis prête à danser à nouveau la Rumba !