7 façons de stopper l’angoisse du découvert bancaire

Il a des choses du quotidien qui, même les SMS! (Super Maman Solo!) comme nous, arrivent à nous faire passer du rire aux larmes.
L’argent est souvent en tête de nos angoisses.

Voici quelques conseils pour que l’argent ne soit plus une source d’angoisse permanente :

1/ Prendre rendez-vous avec son banquier

Votre situation est délicate et votre banquier doit être au courant. Je ne vous garantis pas que le fait de connaître votre histoire va transformer votre conseiller en bon samaritain. Faut pas rêver non plus.
Mais vous pourrez, peut-être, ainsi, renégocier votre découvert autorisé et faire sauter quelques uns des derniers AGIOS.

2/ Gérer son budget, oui et non

Je vous conseille de mettre en place un budget mensuel type, via Excel par exemple, où vous notez vos rentrées d’argents et vos charges fixes. Vous connaîtrez ainsi vos besoins vitaux !
Pour le reste, je ne vous apprends rien, il vous reste peu.
Là, vous allez devoir faire attention à tout, et vous le savez très bien.
Alors, pour votre bien-être mental, accordez-vous des pauses. Ne regardez pas vos comptes tous les jours. Ça ne vous fera pas gagner plus d’argent et vous risquez de stresser encore plus.

maman-celibataire-angoise-argent3/ Faire un écart parfois

Bah oui, ça arrive. Un petit moment de craquage, une folie qu’on n’aurait jamais du faire.
Bon voilà, c’est fait, vous l’avez acheté.
On ne se prend pas la tête. On fera un peu plus attention le mois prochain.

4/ Vendre des vieilles affaires

Le boncoin est votre meilleur ami. Vêtements, puériculture, chaussures, décoration, nous avons tous des cartons qui traînent « au cas où ». Alors c’est le moment, vendez-les !

5/ Demandez de l’aide

En cas de gros coup dur pas la peine de faire la nana hyper forte. Pliez ! Demander de l’aide.

6/ Parlez en

C’est toujours bon d’avoir une oreille attentive pour vos problèmes d’argents. Pas pour que cette personne vous prête de l’argent, rien à voir. (On ne va pas en plus se mettre un crédit sur le dos).
Mais surtout parce qu’en parler (et pleurer souvent) ça soulage. Et puis notre oreille attentive à souvent les mots qui soulage genre « tu es une Super Maman, tu gères comme une reine ».
Et ça c’est chouette

7/ Arrêtez de penser que l’argent fait le bonheur de votre enfant

Il existe de nombreuses activités gratuites ou peu cher à faire avec votre enfant au quotidien.
Ce n’est pas parce que vous ne pouvez pas lui payer des cours d’équitation ou des baskets à 100€ que votre enfant vous aimera moins.
Et puis si un jour vous avez envie d’un truc fou à faire avec ou pour lui, référez vous au 3/

Aller courage les S.M.S!.
Et dans les moments de déprime n’oubliez pas que vous et vos enfants êtes en vie, en bonne santé et heureux d’être ensemble.
Souriez à la vie.

Arrivez-vous à gérer vos finances ?
Qu’est-ce qui est le plus difficile pour vous ?